samedi 8 juillet 2017

samedi 8 juillet 2017 - Buzz - 0 commentaire
Les INCROYABLES "Prank Videos" sur Youtube : Fake ou Réalité ?


 Lire en Français      Read in English


Récemment, les journalistes de l'émission Quotidien (diffusée sur TMC) ont interviewé Robin, un ado, lors du salon Get Beauty. Face caméra, il expliquait alors que l'unique but de sa présence à cet évènement était de séduire, tel un prédateur, le plus de filles possible. La scène semblait tomber à pic pour Quotidien qui s'est empressé de relayer l'interview. Seulement voilà, il s'agissait d'une caméra cachée (prank). En vérité, Yann Barthès et ses équipes se sont fait berner par Robin, complice de l'humoriste et YouTubeur Gonzague. Pour le coup, c'était drôle !


En gros, ces derniers temps, il est presqu'impossible de ne pas tomber sur une vidéo de "Prank". Mais là où chez nous cette tendance reste encore "gentillette",  outre atlantique c'est clairement la folie qui l'emporte. Sur Youtube, les prank videos sont devenus un véritable genre. Entre celles de couple et celles entre famille et amis on ne peut que remarquer une chose : ce n'est que du FAKE ! 

Alors quel est le réel problème avec ces fausses caméras cachées ?

 On ne rit plus ! 


Cette nouvelle tendance dénature les vraies caméras cachées. Adieux les  fous rires spontanés comme ceux qu'on a pu avoir devant les vidéos de Remy Gaillard.  
L'acting est omniprésent, les réactions sont trop tirées par les cheveux et les scénarios sont toujours plus borderlines. 

Là où la prank faite à Quotidien était drôle, était que les journalistes n'étaient pas de mèche. Ils pensaient vraiment avoir affaire à un jeune ado n'ayant pas froid aux yeux. Oui, pour moi, c'est la chute de la blague qui est la partie la plus drôle : quand le piégé se rend enfin compte qu'il s'est fait avoir. 

À contrario, dans les pranks américaines il n'y a aucune chute et aucun caractère comique. La vidéo "pute à clics" (oui oui c'est le terme je n'ai rien inventé) est réalisée dans le simple but d'attirer les internautes afin de réaliser des millions de vues en un temps record. Quitte à en faire trop et à proposer un contenu minable. Ni plus ni moins. 

En soit, le soucis ne vient pas uniquement du fait qu'il s'agisse de fausses pranks. Ce qui est dérangeant est de pouvoir desceller à des kilomètres les jeux d'acteurs et de sentir que tout cela n'est réalisé que dans le but de récolter toujours plus de clics et don de la money money



 TOP 3 des Pranks que je ne supporte plus ! 




3. Ben Phillips 




Il ne s'agit pas de cette vidéo en particulier mais de CE duo en particulier. C'est la vidéo typique que je n'en peux plus de voir se faufiler dans mon fil d'actu Facebook. C'est toujours le même scénario, toujours le même cri surjoué d'Elliot qui tape sur le système...on rigole quand ? 




2. Les eighty83three 



Là on tape dans la bassesse. Une prank est sensée être drôle et avoir une chute. Là on assiste à un harcèlement violent très éloigné de la simple blague. Super le message, vraiment bravo les filles...




1. RomanAtwood  




Bravo à la réalisation mais c'est tout. J'ai souvent un problème avec les scénarios d'Atwood. Entre faire "exploser" son enfant ou encore le faire "passer" par dessus la balustrade et tout ça juste pour voir sa femme fondre en larmes... désolé mais je n'adhère pas !
Même si les réactions de sa femme sont elles aussi fake (car se faire piéger 10 000 fois sur le même sujet on y croit moyen) là encore c'est le fait qu'il n'y est aucun potentiel comique même quand la supercherie est révélée. Au contraire on a de la peine et on trouve cette petite "blague" bien pathétique. Espérons que ses pranks ne tournent jamais aussi mal que celle de la youtubeuse de 19 ans qui a accidentellement tué par balle son copain au cours d'une énième vidéo censée faire le buzz . Ce jeune couple habitué aux pranks était enquête de notoriété sur la toile...



© 2016 La vie en illustrations | Design made with love by Romy